les Premiers soins par la victime aux incidents dorozhno-de transport (la partie 3)

Un Autre moyen - bloquer la pression artérielle, en pliant au maximum le membre endommagé. De plus au pli de l'articulation il faut mettre l'arbre dense roulé de la bande ou un autre document (fig. 63).

Maximum sgibanie des membres à l'arrêt de l'hémorragie des artères de l'avant-bras (), l'épaule (), la cuisse (), la jambe ()

Fig. 63. Maximum sgibanie des membres à l'arrêt de l'hémorragie des artères de l'avant-bras (l'épaule (), la cuisse (), la jambe ()

Aux endommagements sérieux de l'artère et une très forte hémorragie mettent un garrot plus haut places de la blessure, avec cela il est obligatoire sur le tissu ou les vêtements (fig. 64). Après l'arrêt de l'hémorragie à continuer serrer brûlent il ne faut pas, puisque la pression excessive peut amener aux complications indésirables.

Hémostatique brûlent () et ses imitations du ceinturon () et le fichu-zakrutki ()

Fig. 64. Hémostatique brûlent (et ses imitations du ceinturon () et le fichu-zakrutki ()

L'Hémorragie de l'artériole arrêter le mieux par l'imposition du bandeau pressant sur la blessure travaillée. Utilisent pour cela la serviette stérile, que fixent par la bande. Mettent un garrot par dessus de la matière ou un autre objet pressant, après quoi bandent bien.

Toutes ces manipulations sont assez douloureuses, c'est pourquoi les passer il faut selon la possibilité prudemment. En outre à la victime donnent deux-trois comprimés anal'gina. Si tout est fait correctement, le membre endommagé devient pâle, le pouls plus bas blessure manque, l'hémorragie est absente. Après cela il faut fixer le membre, par exemple, le fichu ou l'écharpe et est bon de protéger contre le froid. À l'hiver brûlent remettent ou affaiblissent chaque heure, l'été - par 1,5.

Quand on endommage la carotide, cela, en aidant, il faut absolument prendre en considération que la serrer on peut seulement d'une part. C'est atteint à l'aide du pneu spécial de Kramera, mais si elle est absente, par le pneu improvisé ou la pression de la main saine de la victime.

S'il ne se trouva pas à portée de la main zhguta, au lieu de lui on peut utiliser la courroie mise nettement. Dans le cas extrême gagnera zakrutka, fait du tissu mou, par exemple du fichu. Dans tous les cas où arrêtent l'hémorragie artérielle au moyen de zhguta ou zakrutki, leur fixent absolument la note avec l'indication de l'heure exacte, quand ils étaient faits.

Est moins dangereuse hémorragie capillaire, ordinaire aux coupures superficielles de la peau ou les écorchures. Si chez souffrant normal la coagulabilité du sang, l'hémorragie cesse même. Si est absent, liquider l'hémorragie capillaire il est facile, ayant infligé le bandeau de la bande ou l'emplâtre. On peut se servir aussi de la colle médicale БФ-6, ayant graissé avec celui-ci la blessure ou l'écorchure.

L'appel le plus prudent demandent les traumas liés aux fractures, l'apparition des blessures et les brûlures.

Les Fractures arrivent ouvert et fermé, avec le déplacement (la courbure considérable du membre) et sans lui. Ils sont accompagnés toujours par la douleur rude, c'est pourquoi, avant d'aider la victime, il lui faut donner quelque anesthésique et liquider l'hémorragie. Il est nécessaire de respecter la prudence limite, puisque même le plus petit déplacement des fragments des os à cause de votre gêne peut amener à l'aggravation de la douleur, un nouvel endommagement des nerfs, les récipients ou les tissus mous.

Aux fractures des côtes pour l'affaiblissement de la douleur pansent bien des bandes, la serviette ou le drap le thorax. Transportent la victime dans ce cas seulement assis.

Quand on endommage l'épaule, il est important d'assurer l'immobilité des articulations humérales vers il humérales et de coude (fig. 65). Pour la fixation de la main dans l'état immobile utilisent le fichu, la bande, la courroie. S'il n'y a pas d'adaptation spéciale, les membres blessés fixent, les ayant attiré vers le corps, la main saine ou le pied, ayant entouré préalablement du coton ou quelque tissu.

la Garantie de l'immobilité huméral () et de coude () les articulations et la main ()

Fig. 65. La garantie de l'immobilité huméral (et de coude () les articulations et la main ()

<= la page précédente - la page suivante =>