les Accueils de la gestion de l'automobile dans les conditions municipales
(La partie 3)

Il faut être Particulièrement attentif à la circulation dans le flux avec l'autobus articulé, près de qui aux manoeuvres rudes la levée de la remorque est possible. C'est pourquoi, si l'autobus a fait le signal des manoeuvres (fig. 29), il est nécessaire d'urgence de prendre des garanties : si vous vous trouvez près de la partie remorquée de côté l'autobus, il vaut mieux le manquer en avant ou s'avancer vers la section de devant de l'autobus.

Du trolleybus sont caractéristiques, excepté le blocage près des arrêts, les arrêts inattendus (pritormazhivanija) dans les places de la liaison de la Ligne de contact et la réduction de la vitesse au tournant. C'est pourquoi, En avançant après le trolleybus, il faut être constamment prêt au blocage soudain.

Les Possibilités des manoeuvres du trolleybus sont limitées par la présence de la ligne de contact, cependant il est capable librement et rudement de s'écarter de quelques mètres dans les deux sens de la ligne de contact et peut est rapide (même en comparaison de l'automobile) Être dispersé de la place. C'est pourquoi le conducteur, en prenant la décision du circuit ou le dépassement du trolleybus, doit prendre en considération ces particularités.

les Zones de la levée possible de la remorque de l'autobus articulé (le champ bleu)

Fig. 29. Les zones de la levée possible de la remorque de l'autobus articulé (le champ bleu)

la Situation, à qui le conducteur de l'automobile, sans attendre le rejet du trolleybus, s'est trouvé à "ъряърэх"

Fig. 30. La situation, à qui le conducteur de l'automobile, sans attendre le rejet du trolleybus, s'est trouvé à "ъряърэх"

Sur fig. 30 on montre l'erreur caractéristique du conducteur visitant le trolleybus selon une gauche ligne à mnogorjadnom le mouvement. Le conducteur ne voit pas que le trolleybus à cause de l'automobile se trouvant mauvaisement devant lui (fig. 30, est obligé fortement de s'écarter à gauche (fig. 30,), et l'automobile se trouvera à "ъряърэх". Sur le chemin assez étroit il est rationnel de réduire au préalable pour la sécurité la vitesse pour que le trolleybus quitte entièrement l'arrêt, et seulement après cela faire le dépassement.

À la circulation dans le flux avec le tramway il est nécessaire de prendre en considération qu'en sont caractéristiques les arrêts fréquents. Si la toile de tram est disposée au niveau du chemin, il faut s'arrêter avec le tramway pour manquer les voyageurs pour l'atterrissage et débarquement. Pour éviter ces arrêts, la plupart des conducteurs tâchent d'aller devant le tramway.

À la circulation dans la ville le conducteur doit souvent tourner, en croisant la toile de tram. En accomplissant cette manoeuvre, il faut se persuader de l'absence dans la proximité directe du tramway et en cas de besoin absolument le manquer. Dans la place de la couche de la toile de tram le chemin est d'habitude couvert du pavé. Les conducteurs expérimentés connaissent que sur le pavé mouillé et sale se glissent les roues et les enneigements sont possibles. C'est pourquoi il faut passer un tel terrain sans changement de la présentation du combustible et le blocage. En outre le passer en aucun cas on ne peut pas tenter devant le tramway, puisque la voie de frein du tramway est considérable.

En tournant à gauche simultanément avec le tramway, le conducteur doit se rappeler ce que près du tramway au tournant "Ф№эюёш=" l'arrière extérieur. C'est pourquoi il faut prévoir dans le cas présent l'intervalle de la sécurité pas moins 1,5 m pour ne pas recevoir le coup sensible latéral.

Aujourd'hui parkovanie est le problème le plus aigu des villes modernes. On demande aux conducteurs la politesse et la prévenance dans le choix du stationnement. Dans les conditions gênées des rues municipales mettre l'automobile sur le stationnement il est nécessaire sur les terrains spécialement conduits ou le long des rues, si sur eux il n'y a pas de signes et le marquage, interdisant l'arrêt ou le stationnement.

On peut mettre l'Automobile le long du trottoir ou sous l'angle chez lui. Les actions du conducteur à l'organisation de l'automobile le long du trottoir sont montrées sur fig. 31. En arrivant vers la place de l'arrêt supposé (1), il faut regarder au rétroviseur et en l'absence des obstacles insérer l'index du tournant. En accomplissant perestroenie (2), il faut graduellement diminuer la vitesse du mouvement, soigneusement examiner la place de l'arrêt supposé et, en tournant harmonieusement à droite (5), arriver vers la bordure, sans le concerner bokovinami des pneux. Ayant aligné l'automobile parallèlement la bordure (4) et ayant freiné définitivement, il faut déconnecter le signal du tournant et arrêter le moteur.

Tout près vers le trottoir il ne faut pas s'arrêter, puisque le départ est embarrassé par ce que la roue droite au tournant du volant de direction s'appuiera à gauche à bordjurnyj la pierre.

le Schéma de l'arrêt de l'automobile dans les zones de la manoeuvre 1... 4 pendant le mouvement

Fig. 31. Le schéma de l'arrêt de l'automobile dans les zones de la manoeuvre 1... 4 pendant le mouvement

<= la page précédente - la page suivante =>