les Bases de l'art à gouverner par l'automobile (la partie 6)

Au tournant il ne faut pas tourner le volant de direction plus qu'il est nécessaire. En corrigeant cela, les conducteurs sont obligés de tourner parfois le volant de direction du côté opposé, et l'automobile de plus quoi que "Ё№ёърх=" chemin faisant.

Sur zakruglenijah il est recommandé strictement de subir les chemins rjadnost' et ne pas partir sur la ligne du contre-mouvement.

Devant l'entrée au tournant il est rationnel de réduire la vitesse et en cas de nécessité passer sur la transmission, à qui on peut accomplir entièrement cette manoeuvre. Les deux mains du conducteur se trouveront sur le volant, et il pourra se concentrer entièrement sur l'exécution du tournant.

Il faut se rappeler que la vitesse du passage du tournant est définie non par la vitesse de l'entrée au tournant, mais particulièrement par la vitesse de la sortie de lui. Au moment de l'entrée au tournant le blocage doit être fini. Après cela le conducteur tournera le volant de direction sur l'angle nécessaire au tournant. Simultanément, si permettent les conditions et le rayon du tournant, il faut commencer harmonieusement à augmenter la fréquence de la rotation du vilebrequin du moteur, en appuyant sur la pédale de la présentation du combustible. Sur la sortie du tournant l'automobile doit occuper la position correspondant à la marche en ligne droite. À une telle technique la trajectoire du tournant a le terrain court du petit rayon sur l'entrée au tournant et une longue courbe harmonieuse sur la sortie, selon qui l'automobile avance, en prenant de la vitesse.

Un des éléments des manoeuvres est le retournement. L'accomplissent en fonction de la largeur de la chaussée par le tournant direct ou avec l'application de la marche arrière. Au retournement on ne peut pas tourner le volant de direction de l'automobile restant sur place. Il est nécessaire que l'automobile avance quand même à la vitesse minimale; cela facilite la manoeuvre, réduit l'usure des pneux des roues avant et les détails du mécanisme de direction.

Le Retournement sur l'intersection des chemins (fig. 15) est la manoeuvre complexe, à laquelle il est nécessaire de voir les participants tous possibles du Mouvement, et l'accomplir est précis pour à personnes ne pas créer les obstacles.

l'Accueil du retournement sur l'intersection des chemins

Fig. 15. L'accueil du retournement sur l'intersection des chemins

les Accueils de l'exécution des retournements dans le passage étroit

Fig. 16. Les accueils de l'exécution des retournements dans le passage étroit

L'exécution du retournement doit : être reconstruite à une gauche Série extrême (pour les chemins avec deux et plus lignes du mouvement); en arrivant vers la place du retournement, estimer les conditions obzornosti et l'exécution sûre de la manoeuvre; le chemin dans la direction de rencontre doit être examiné pas moins que sur 100 m; si s'approche le flux de rencontre des automobiles, il est nécessaire de s'arrêter à la place choisie du retournement, il est nécessaire de sortir de l'automobile, contourner autour et se persuader que la voie est libre.

Avant de passer aux tournants aux retournements, il faut apprendre à diriger l'automobile en avançant la marche arrière à vol d'oiseau; sans rejets rudes de côté.

<= la page précédente - la page suivante =>