les Bases de l'art à gouverner par l'automobile (la partie 7)

Au mouvement il faut assurer par la marche arrière le contrôle complet de l'automobile que dépend à un fort degré de l'usage juste par l'enchaînement. Aux manoeuvres sur limité les espaces et les nécessités on peut aller lentement avancer avec l'enchaînement semi-pressé. Cependant le mouvement de longue durée est inadmissible ainsi à cause de la surchauffe et l'usure augmentée des disques d'embrayage. La position de la tête et le corps du conducteur au mouvement par la marche arrière est montrée sur fig. 17. Utilement pour le mouvement par la marche arrière récupérer les habitudes de la gestion de l'automobile par une main : à l'observation pendant le chemin dans une gauche épaule - droit (fig. 17, à l'observation dans l'épaule droite - gauche (fig. 17,), à l'observation dans la porte entrouverte il est nécessaire d'apprendre par une gauche main retenir de façon certaine la porte, mais droit diriger l'automobile (fig. 17,).

la Position de la tête et le corps du conducteur au mouvement par la marche arrière : le retour en arrière avec le tournant de la tête et le corps à gauche (), à droite () et en arrière par

Fig. 17. La position de la tête et le corps du conducteur au mouvement par la marche arrière :
Le retour en arrière avec le tournant de la tête et le corps à gauche (), à droite ()
Et en arrière dans la porte entrouverte ()

On peut insérer la Transmission de la marche arrière seulement après que l'automobile s'est arrêté définitivement. L'insertion de la transmission de la marche arrière pendant le mouvement de l'automobile peut amener en avant à la casse zub'ev des pignons dans la boîte de vitesses.

Diriger l'automobile au mouvement par la marche arrière il est plus complexe qu'au mouvement aux antichambres. La préservation de la direction indiquée ne peut pas rudement tourner le volant de direction.

Les Tournants au mouvement par la marche arrière accomplissent de la meme façon qu'au mouvement aux antichambres. S'il faut tourner l'automobile à gauche,) et le volant de direction tournent à une gauche partie, si à droite - à la droite. Pendant le tournant par la marche arrière la roue avant est décrit la courbe du plus grand rayon, c'est pourquoi il est nécessaire de suivre celui-là: pour que la partie antérieure de l'automobile ne touche pas pour l'obstacle Mais, devant qui a passé librement la roue de derrière (fig. 18).

le Schéma du tournant de l'automobile, mobile par la marche arrière près de l'obstacle.

Fig. 18. Le schéma du tournant de l'automobile, mobile par la marche arrière près de l'obstacle.

La règle La plus importante, qu'il faut se rappeler toujours : au tournant par la marche de devant suivre le passage de la roue de derrière, mais au tournant par la marche arrière - après le passage de la roue avant.

Aux arrêts et les stationnements sur les montées et les descentes est nécessaire de prendre les mesures excluant le mouvement spontané (skatyvanie) de l'automobile. Pour cela l'automobile zatormazhivajut par le frein de station (de main), insèrent pour la création de l'effort de freinage plus grand la première transmission ou la transmission de la marche arrière et mettent jusqu'à la roue les appuis. Aux arrêts et les stationnements près du trottoir les roues avant sur la montée tournent à gauche jusqu'au bout la roue avant à la pierre de bord (sur la descente - au contraire).

Pendant l'enseignement de la conduite de l'automobile, ainsi qu'à la conduite le conducteur doit perfectionner la maîtrise de la gestion de l'automobile constamment. Dans la pratique du travail des conducteurs, particulièrement les conducteurs de la haute classe, non il croit en vain que dès que le conducteur lui-même a décidé qu'il a touché à la perfection et, en dirigeant l'automobile, il tout peut, cela signifie qu'il a cessé d'être "схчюярёэ№ь тюфш=хыхь" i.e. quoi qu'en maître le conducteur dirigeait l'automobile, l'assurance superflue pour celui-ci est pernicieuse, et le conducteur doit avoir toujours la pratique de la conduite et entraîner la maîtrise, autrement il peut perdre les savoir-faire professionnels et les habitudes.

<= la page précédente